Samedi  Saint.

Le Samedi Saint est le jour où Dieu est caché... un grand silence enveloppe la terre.... Celui qui a été crucifié sous Ponce Pilate, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers. [...]

L'être humain vit pour le fait qu'il est aimé et qu'il peut aimer; et si dans l'espace de la mort également, a pénétré l'amour, alors là aussi est arrivée la vie. A l'heure de la solitude extrême, nous ne serons jamais seuls: "Passio Christi. Passio hominis". Tel est le mystère du Samedi Saint ! (Méditation du pape Benoît XVI)

                                                  ∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

La Vigile pascale.

Dans la liturgie, comme c’en était l’usage au temps du Christ, la vigile (veille au soir) fait partie de la journée du lendemain (c’est pourquoi d’ailleurs on peut célébrer le samedi soir la messe du dimanche tout au long de l’année).

La veillée nocturne suggère presque spontanément le temps de l’attente extraordinaire, et le jour nouveau l’arrivée d’une réalité nouvelle : la vigile est donc accordée à l’idée de  passage. ( Pâques veut dire passage ).

La célébration de Pâques lors de la Vigile est l’événement annuel qui donne à l’Église un nouvel élan constitutif : cet élan vient de la célébration de la mort et la Résurrection du Christ, source des différents sacrements.

La Vigile pascale est l’occasion de baptêmes d’adultes et de jeunes, et l’occasion aussi de la rénovation par les fidèles des promesses de leur baptême; on y célèbre l’eucharistie au cours de laquelle sont accueillis pour la première fois les nouveaux baptisés.

Selon le mot de saint Augustin, la veillée pascale est la "mère de toutes les saintes veillées", Pâques étant le sommet de l'année liturgique.

C'est la nuit où les enfants d'Israël mangèrent en hâte l'agneau avant de passer à pied sec la Mer rouge ;
C'est la nuit où le Christ brisa les liens de la mort pour remonter victorieux des enfers ;
C'est la nuit où, depuis les origines, l'Eglise attend le retour de son Seigneur.

Mais c'est aussi le moment où les chrétiens célèbrent le Christ qui nous libère de nos égoïsmes et de tous les liens qui entravent notre être profond, l'empêchant de vivre la pleine communion avec les autres et avec Dieu.