Les trois tentations de Jésus

Saugnac2016
Chemin de Carême- Saugnac 

 Matthieu 4:1 - 11 : « Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur, s'étant approché, lui dit : Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. Jésus répondit : Il est écrit : L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple, et lui dit : Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet ; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. Jésus lui dit : Il est aussi écrit : Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu. Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit : Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores. Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient.».

 

 Jésus "était tenté en tous points comme nous" (Hébreux 4:15); et "tout homme est tenté lorsqu’il est entraîné par sa propre convoitise, et séduit" (Jacques 1:14). Nous sommes tentés par le "diable" de nos propres convoitises, ou mauvais désirs; et ainsi l’était Jésus. On n’est pas tenté par un être méchant qui se tient soudainement devant nous et nous force à pécher - le péché et la tentation viennent "de l’intérieur,  du coeur de l’homme" (Marc 7:21).

 

Transformer des pierres en pain, pour calmer sa faim. 

La première tentation, celle du pain, est du domaine de l’avoir ; elle vise la satisfaction immédiate du désir matériel.  Manière de rappeler qu’il y a d’autres biens plus désirables que les biens matériels. La réponse de Jésus est claire: "L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu". Ce que Dieu peut nous donner, c'est  sa Parole. C'est de ça dont nous avons fondamentalement besoin, d'une parole d'amour, de pardon, d'espérance, de grâce et de paix. Tout le reste nous éloigne de l'essentiel.


Se jeter du sommet du Temple de Jérusalem  (pour voir si Dieu le protège et retient sa chute) ;

La deuxième tentation, est celle de la volonté de puissance, utiliser Dieu à son profit. Vouloir se mettre aussi au service de choses, plus ou moins mauvaises dans le but de mieux réussir matériellement. Pourquoi en effet, ne nous mettrions nous pas, parfois, un peu au service de l'intérêt, du pouvoir, de l'argent, de la réussite... Mais la réponse de Jésus est nette et sans appel :" Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu". Sa réponse rappelle l’interdit de la mise à l’épreuve de Dieu ; mais elle indique surtout déjà que lui-même va refuser d’utiliser sa puissance pour donner des signes, en préférant susciter la libre adhésion de la foi. Oui, il faut savoir ce que l'on veut, et ce que l'on privilégie dans sa vie, il faut savoir en quoi l'on croit.

S'incliner et se prosterner devant le Diable pour obtenir le pouvoir sur tous les royaumes du monde.

Cette troisième tentation, celle des royaumes, consiste à renier Dieu pour suivre des idoles assurant la puissance. C’est la tentation du  pouvoir. Jésus répond en montrant que l’homme est fait non pour asservir le monde ou s’y asservir sous prétexte de le dominer, mais pour servir Dieu dans la liberté. Le refus des royaumes de la terre ouvre l’entrée dans le vrai Royaume, celui des béatitudes.

                                                                                                              x
                                                                                                            x  x 

Dans les trois tentations évoquées, Jésus fait toujours référence à une parole de la Bible, Il sait de quoi Il parle. Connaître la parole de Dieu est le moyen le plus efficace pour résister à n´importe quelle tentation,  mais aussi se convertir et croire en Lui. Triple tentation, triple victoire de Jésus, par laquelle l'homme retrouve  sa liberté originelle…Et finalement, on pourrait résumer le tout à un seul mot : servir.

                                                                                            x
                                                                                                           x    x 

Notre pire crainte n'est pas de ne pas être à la hauteur. Notre pire crainte est d'être démesurément puissants.

Ce ne sont pas nos zones d’ombre qui nous font le plus peur mais plutôt notre lumière. Nous sommes des enfants de la Vie. Quand nous faisons semblant d'être insignifiants cela n'apporte rien au monde.

Il n’y a rien de sage à nous diminuer pour que les autres ne se sentent pas déstabilisés à notre contact.

Nous sommes nés pour laisser la Vie se déployer en nous dans toute sa splendeur. Elle n'est pas seulement en  quelques uns, elle est en chacun de nous.

Et lorsque nous laissons rayonner notre propre lumière, nous donnons inconsciemment  aux autres la permission d'en faire autant.

Lorsque nous sommes libérés de notre peur, notre présence automatiquement libère les autres.

                                                                                                                                                           Marianne Williamson.